Abandon de poste et faute grave

abandon de poste et faute graveAbandon de poste et faute grave. L’abandon de poste constitue le plus souvent une faute grave, car  toute absence d’un salarié doit être autorisée. Et l’abandon de poste est un grave manquement aux obligations d’un salarié. Mais attention, l’employeur doit apprécier les faits et des conséquences de l’abandon de poste avant de sanctionner le salarié. Toute disparition et toute absence prolongée du salarié ne sont pas forcément fautives. Exemples d’abandon de poste constituant une faute grave, jurisprudences de la Cour de cassation.

L’abandon de poste constitue le plus souvent une faute grave

Toute absence d’un salarié doit être autorisée

Les salariés doivent savoir qu’ils n’ont pas le droit de s’absenter de leur travail sans autorisation et sans que le motif soit reconnu comme justifié. Toute absence doit être justifiée par le salarié, qui doit prévenir son employeur et lui faire parvenir un justificatif dans les meilleurs délais.  Un certificat médical d’arrêt de travail  pour maladie doit être envoyé dans les deux jours (l’employeur doit être informé dans les 24 heures pour un accident de travail, ou de trajet).

L’abandon de poste est un grave manquement aux obligations d’un salarié

En abandonnant son poste, le salarié manque gravement à sa premii