Fin de congé parental et non reprise du travail

Après un congé parental de six ans, Laura ne s’est pas présentée à son travail. Constatant  que son employeur ne réagissait pas, elle a appelé pour connaître les horaires pour la semaine arrivant. Manifestement elle n’était pas attendue. Elle s’interroge va-t-elle être licenciée si elle ne se présente pas.

Question de Laura, qui après un long congé parental, n’a pas repris son travail : sera-t-elle licenciée ?

Question de Laura, qui après un long congé parental, n’a pas pu reprendre son travail : quel risque d’être licenciée ? Licenciement pour abandon de poste ou autre Laura

Bonjour,

J’étais en congé parental depuis 2011. J’ai fait une demande de rupture conventionnelle qui m’a été refusée. J’aurais dû reprendre mon poste le 2 juin, mais je ne suis pas présente. Voyant que mon employeur ne réagissait pas, j’ai donc appelé pour connaître les horaires pour la semaine qui arrive. La chef m’a avoué que je n’ai pas été prévue au planning, qu’elle ne pense pas à mon retour et que donc elle me rappellera pour me donner le planning.

Mes questions sont les suivantes, vu que je n’étais pas sur les plannings est-ce-que le service paie est au courant de mes absences ? Et si je ne me présente toujours pas, vont-ils me licencier, car mon absence n’a pas l’air de désorganiser l’entreprise ?

Merci d’avance pour vos réponses.

Réponse : après un long congé parental, la salariée  sera-t-elle licenciée suite à une non reprise du travail ?

Réponse : après un long congé parental, quel risque d’être licenciée (pour abandon de poste ou autre) suite à une non reprise du travail ?Admin

Bonjour,

Je ne peux pas savoir si le service paie de l’entreprise dans laquelle vous êtes salariée est ou non informé de votre situation.

Si vous ne vous présentez pas et ne manifestez pas votre disponibilité pour travailler, votre congé parental étant terminé, votre employeur peut envisager un licenciement pour abandon de poste et absence irrégulière. Votre employeur peut aussi ne rien faire en vous considérant en absence irrégulière (bien évidemment non payée).

Un licenciement économique ne serait possible que si votre poste avait été supprimé dans le cadre d’une réorganisation décidée dans l’intérêt de l’entreprise, pendant la période où vous vous trouviez en congé parental et que votre reclassement n’est pas possible (1).

Comme vous ne dites pas vraiment ce que vous souhaitez, éviter un licenciement ou au contraire être licenciée, je vais vous répondre dans chacun des deux cas.

Comment se prémunir d’un licenciement ?

Normalement une salariée dont le congé parental est terminé, doit se présenter à son travail à l’heure habituelle le premier jour devant être travaillé qui suit la fin du congé parental. Le plus souvent, la salariée contacte son employeur quelque temps avant la fin du congé parental, mais ce n’est pas une obligation légale. D’après ce que vous écrivez, je comprends que vous n’avez pas toujours les mêmes horaires et que donc ne savez pas quand vous présenter.

De ce fait, pour vous prémunir d’un licenciement, vous avez intérêt à envoyer rapidement une lettre recommandée avec accusé de réception à votre employeur (ou au DRH s’il y en a un) indiquant que vous rappelez que votre congé parental étant terminé, vous êtes à la disposition de votre employeur pour reprendre votre emploi et attendez vos horaires pour vous présenter à l’heure qui vous sera fixée, comme vous l’avez déjà demandé par téléphone à votre responsable hiérarchique. Bien sûr, conservez une copie de votre lettre.

Ensuite, si vous ne recevez pas rapidement vos horaires, présentez-vous à votre travail à un des horaires possibles.

Si votre objectif est d’être licenciée pour abandon de poste

Comme vous aviez demandé une rupture conventionnelle et que vous ne vous êtes pas présentée à votre poste dès la fin de votre congé parental, ce qui est un abandon de poste, il est possible de penser qu’en fait vous souhaitez, peut-être, être licenciée pour abandon de poste ou autre. Si tel est bien votre objectif, j’insiste sur les risques que vous courrez avec un abandon de poste, notamment celui que votre employeur ne fasse rien, ne vous licencie pas. Je vous conseille de lire l’article sur les risques de l’abandon de poste pour le salarié en CDI.

Si vous souhaitez un licenciement amiable, le mieux est d’en parler ouvertement à votre employeur. S’il le refuse absolument, envisagez l’une des alternatives à l’abandon de poste.

Bien cordialement.

Ce site gratuit est financé par la publicité, merci de nous soutenir.

(1) Cour de cassation, chambre sociale, 13 juillet 1993, N° : 91-41989.

Rejoindre la première page du site : Abandon de poste

 

© Abandon de poste – La marque et le contenu du site abandondeposte.fr sont soumis à la protection de la propriété intellectuelle. Le site Abandon de poste est le 1er site complet d’expertise et conseil autour de l’abandon de poste. Article : Fin de congé parental et difficulté pour reprendre le travail. Les mots clés sont : fin de congé parental ;  non reprise du travail ; abandon de poste ; congé parental ;  licenciement pour abandon de poste ; rupture conventionnelle ; quel risque d’être licencié ?