Jurisprudence du Conseil d’Etat

Jurisprudence du Conseil d’Etat sur l’abandon de poste dans la fonction publique :

Quand la radiation des cadres pour abandon de poste est-elle possible ? Abandon de poste et radiation des cadres, abandon de poste pendant un congé maladie, mise en demeure sans indication du délai de reprise et mise en demeure remise à une tierce personne ou par lettre recommandée.

Jurisprudence du Conseil d'Etat - abandon de poste et radiation des cadres dans la fonction publiqueAbandon de poste et radiation des cadres

Cette jurisprudence du Conseil d’Etat rappelle les règles de mise en demeure applicables en cas d’abandon de poste et de radiation des cadres applicables aux fonctionnaires. L’action de l’administration peut être des plus expéditives. Les circonstances doivent cependant être prises en compte. Usant de son pouvoir, dans cette affaire le Conseil d’Etat a jugé sur le fond.

Abandon de poste pendant un congé maladie ? Jurisprudence du Conseil d'EtatAbandon de poste pendant un congé maladie ?

Un agent public en congé de maladie peut-il être considéré en abandon de poste ? Suffit-il qu’il refuse de se soumettre à une contre-visite médicale ? … s’il ne reprend pas son poste, n’apporte pas de justification valable et qu’il n’y a pas de circonstances particulières tenant notamment à la maladie ? Réponse du conseil d’Etat dans cette jurisprudence de décembre 2015.

Abandon de poste dans la fonction publique - Non indication du délai de reprise du poste dans la mise en demeure - Jurisprudence du Conseil d'EtatNon indication du délai de reprise

La non indication du délai de reprise de son poste fixé à un agent public dans une mise en demeure, est-elle une simple irrégularité de procédure, ou l’absence d’une condition nécessaire pour que soit caractérisée la situation d’abandon de poste et pour autoriser la radiation des cadres ? Réponse du Conseil d’Etat dans cette jurisprudence de septembre 2014.

Jurisprudence du Conseil d'Etat - Remise à une tierce personne de la mise en demeure préalable à la radiation des cadres pour abandon de poste

Remise à une tierce personne de la mise en demeure

Pour une mise en demeure de reprendre son service, en l’absence du fonctionnaire concerné, une remise par huissier peut-elle être faite à une autre personne se trouvant à son domicile ? Cette jurisprudence du Conseil d’Etat répond à cette question de la validité d’une remise à une tierce personne et rappelle que les justifications d’absence doivent-être fournies avant que l’abandon de poste soit constaté.

http://abandondeposte.fr/mise-en-demeure-par-lettre-recommandee/

Mise en demeure par lettre recommandée

Avant une décision de radiation des cadres pour abandon de poste, l’envoi par lettre recommandée d’une mise en demeure de reprendre son service, peut se heurter au non-retrait à la poste par le fonctionnaire concerné, lorsqu’il ne se trouvait pas à son domicile. Quelle en est la conséquence ? Cette jurisprudence du Conseil d’Etat apporte une réponse à cette question pour les agents de la fonction publique.

Ce site gratuit est financé par la publicité, merci de nous soutenir.

Rejoindre tout ce qui concerne l’abandon de poste dans la fonction publique

Sources : Jurisprudences du Conseil d’Etat – Légifrance.gouv.fr

© Abandon de poste – La marque et le contenu du site abandondeposte.fr sont soumis à la protection de la propriété intellectuelle. Le site Abandon de poste est le 1er site complet d’expertise autour de l’abandon de poste. Article : Jurisprudence du Conseil d’Etat sur l’abandon de poste dans la fonction publique. Les mots clés sont : jurisprudence du conseil d’Etat ; jurisprudence sur l’abandon de poste dans la fonction publique ; radiation des cadres pour abandon de poste ; abandon de poste et absence injustifiée ; abandon de poste pendant un congé maladie ; non indication du délai de reprise ; mise en demeure remise à une tierce personne ; mise en demeure par lettre recommandée ; jurisprudence ; Conseil d’Etat ; absence injustifiée ;  révocation du fonctionnaire  ; abandon de poste.